Essai auto Trajectoire magazine : EQC

    À pas feutrés

    Présenté tout dernièrement à Oslo, «capitale européenne de l’électromobilité », l’EQC de Mercedes-Benz est le premier véhicule de la nouvelle gamme EQ à la motorisation 100% électrique. Doté d’une technologie révolutionnaire, il arrive sur le marché pour bousculer l’ordre établi.

    SUV électrique

    Le choix de Mercedes-Benz, pour cette première, s’est porté sur un SUV dont les volumes rappellent le GLC. Pourtant, si certains composants sont partagés avec le modèle thermique, tous les éléments de carrosserie sont spécifiques à l’EQC. Malgré une structure commune, le châssis a été revu de fond en comble pour y intégrer les caractéristiques propres à la motorisation électrique. En premier lieu, les batteries dans le plancher alimentent deux moteurs asynchrones à l’avant et à l’arrière, qui délivrent une puissance maximale de 300 kW (soit un peu plus de 400 chevaux) pour une autonomie revendiquée jusqu’à 470 km. Extérieurement, rien, ou si peu, ne distingue cette voiture des modèles connus. Seuls les feux à LED bleues sur la face avant et l’absence de sorties d’échappement à l’arrière sont de bien discrètes références à l’électrique. D’élégantes lignes fluides camouflent le volume imposant. Bien posé sur ses immenses roues de 20 pouces, ce SUV concocté par Mercedes-Benz est conforme aux attentes de la marque et offre un design très plaisant.

    Facture classique

    Qu’on ne s’y trompe pas, avec l’EQC, Mercedes-Benz propose avant tout une vraie Mercedes-Benz! Confort, luxe et qualité trouvent ici leur déclinaison dans l’expression du design intérieur et des matériaux utilisés. L’habitacle, soigné comme il se doit, reste très classique, avec les deux écrans numériques connus, aux fonctions d’affichage particulières à ce modèle. La planche de bord est dotée d’un revêtement textile néoprène exclusif et les grilles d’aération intégrées dans les portières participent à l’habillage du poste de conduite. Les commandes sont pour la plupart communes aux autres modèles de la marque, jusqu’au bouton de démarrage placé au même endroit. Disposée derrière le volant, la gestion de la récupération d’énergie se pilote en cinq modes, du tout automatique jusqu’au mode D – le plus récupérateur d’énergie, qui autorise la conduite avec une seule pédale. Au lever du pied de l’accélérateur, le véhicule subit un véritable freinage complètement dédié à la régénération d’énergie.

    Essai auto Trajectoire magazine : EQC
    Essai auto Trajectoire magazine : EQC

    Le silence est d’or

    Très assumé, le choix d’un SUV comme base d’un véhicule électrique prend tout son sens par rapport à son utilisation, tant il convient pour le conducteur de revoir son approche de l’automobile. Avec l’élec- trique, on ne parle plus (ou si peu) de conduite, mais bien de mobilité. La vision de Mercedes-Benz s’en trouve complètement justifiée, d’autant que les modèles électriques dits sportifs (suivez mon regard) n’ont d’autre atout qu’une accélération franche, avant de se révéler très décevants en termes de comportement dynamique. La raison principale reste le poids trop important. L’EQC ne fait pas exception à la règle, il embarque 650 kg de batteries pour un poids total de 2,5 t! Le tour de force et le savoir-faire majeur de Mercedes-Benz, c’est d’en avoir fait une voiture au confort inégalé. L’amortissement très souple et l’absence de bruit vous placent idéalement dans un cocon. Les ingénieurs ont particulièrement travaillé l’acoustique pour supprimer le sifflement du moteur ou tout bruit d’air.

    Essai auto Trajectoire magazine : EQC

    En charge

    La question de la recharge de la batterie est indissociable de l’électromobilité. Les batteries de l’EQC, fabriquées en Allemagne, autorisent une charge jusqu’à 110 kW/h. Associée aux bornes rapides du réseau Ionity développé conjointement par Daimler et les autres constructeurs allemands, la charge passe de 10% à 80% en 40 minutes. En plein essor, ces bornes seront présentes sur les principaux axes routiers européens dès 2020 et faciliteront ainsi les longs trajets. Notons que la recharge du véhicule peut s’opérer depuis n’importe quel point de charge (ces points vous seront communiqués par le système de navigation) sans qu’il soit besoin d’un abonnement spécifique. La vie du conducteur électrique s’en voit grandement facilitée, car l’accès et la connexion sont gérés directement par le véhicule ou l’application MercedesMe. Bien entendu, d’autres modes de charge, jusqu’à votre prise électrique, sont compatibles et impliquent seulement des temps différents selon le potentiel de votre équipement.

    Essai auto Trajectoire magazine : EQC

    Stratégie de conduite

    Mobilité donc, plus que conduite. Ingénieusement, Mercedes-Benz a su intégrer tous les services dédiés à l’électromobilité pour les faire communiquer avec les fonctions de la voiture. Cette interaction globale vous permet non seulement de planifier votre trajet, mais plus encore d’optimiser vos déplacements. L’itinéraire est calculé avec les étapes de charge. Le mode tout automatique tient compte de l’aspect de la route et de l’environnement, comme la déclivité, les ralentissements ou les ronds-points, pour maximaliser la récupération d’énergie. Fondamentalement, on se prend au jeu! La conduite devient stratégique, car le conducteur influence grandement la consommation d’énergie, qui se traduit en autant de kilomètres supplémentaires parcourus. Là encore, la pédale d’accélérateur tactile fera votre éducation et influencera positivement votre style vers plus de sobriété.

    Essai auto Trajectoire magazine : EQC

    Energie intelligente

    La révolution technologique s’illustre dans des détails qui pourraient avoir l’air de gadgets alors qu’ils sont les fondements des challenges de l’énergie électrique appliquée aux
    véhicules. Par exemple, vous pouvez planifier votre heure de départ et ainsi préchauffer le ou les sièges avant votre installation à bord. Parfait pour le confort, me direz-vous. Mais pas seulement. Il faut savoir que la température de fonctionnement des batteries est garante de leur efficacité tant au démarrage que pendant les phases de recharge. La présence d’une pompe à chaleur régule l’habitacle et le circuit de refroidissement (ou de chauffage) des batteries. Cependant, on vous incitera toujours à utiliser le siège chauffant plutôt que de monter la température de l’habitacle, plus énergivore.
    Pour achever de convaincre les plus réticents, Mercedes-Benz propose un panel de services d’entretien spécifiques. La batterie est garantie pendant huit ans (ou
    160’000 km!) et l’on peut se libérer des opérations de maintenance et de changement des pièces d’usure dans tout atelier agrée. De quoi conserer un niveau de performance élevé ainsi qu’une valeur certaine à votre EQC. En définitive, ce SUV se révèle tellement facile et agréable en utilisation courante qu’il ne manquera pas de séduire ceux pour qui l’automobile propre se doit de conserver la noblesse d’une (très) belle voiture.-

    Par Stéphane Léchine Trajectoire Magazine N°128

    Un showroom Mercedes-Benz novateur ouvre ses portes à Nyon

    C’est dans le showroom de Nyon totalement repensé que se sont réunis près de 450 invités, passionnés et clients de la marque. Nos clients se sont très rapidement appropriés ce nouveau show-room exclusif qui préfigure la nouvelle identité MAR2020 de la marque Mercedes-Benz dans le monde. Retrouvez en image cette événement exclusif.

    L’ EQV. La mobilité électrique par Mercedes-Benz

    Le premier véhicule utilitaire électrique de la gamme Mercedes-Benz. Découvrez le fourgon e-Vito en version électrique, le E-vito pour tous les professionnel. Champion du volume de chargement, application eVan ready, une sécurité exemplaire, et un systeme de chargeemnt haute tension tout vous séduira.

    Mercedes GLC Coupé

    Le nouveau GLC Coupé regroupe les qualités les plus intéressantes d’un SUV et d’un coupé. Et présente une apparence plus sportive et plus moderne que jamais. Réservez votre essai !

    eVito, le fourgon électrique

    Le premier véhicule utilitaire électrique de la gamme Mercedes-Benz. Découvrez le fourgon e-Vito en version électrique, le E-vito pour tous les professionnel. Champion du volume de chargement, application eVan ready, une sécurité exemplaire, et un systeme de chargeemnt haute tension tout vous séduira.

    À propos du Groupe Chevalley :

    Le Groupe Chevalley est un concessionnaire officiel Mercedes-Benz. Notre large présence de Genève à Nyon vous assure un service de proximité : soit 4 garages automobiles à Genève-Centre, à Carouge (Garage de la Marbrerie), à Cointrin (Garage de l’Athénée) et à Nyon. Nous vous accueillons du lundi au samedi.

    Vous trouverez les meilleurs modèles de Mercedes neuf et d’occasion de Genève à Nyon chez Groupe Chevalley. Découvrez également un grand choix de véhicules exclusifs, des prestations de service après-vente dont la réputation n’est plus à faire et des possibilités de personnalisation de votre automobile sans limites.
    Vous avez un rêve automobile ? Nous le réalisons!

    Pour en savoir plus, contactez le Groupe Chevalley en Suisse.
    Le service commercial de nos garages automobiles à Genève vous répondra avec plaisir à toutes vos demandes.

    Back to top

    Essai / Demande D’offre

    * Obligatoire