Mercedes-Benz Vito 4×4

Mercedes-Benz Vito 4x4
  • L’ingénierie de la transmission parfaitement adaptée au Vito 4×4
  • Compacte, légère, efficace : la transmission de puissance du Vito 4×4
  • Une traction, une stabilité et une dynamique de conduite remarquables
  • Un moteur puissant pour des performances exceptionnelles
  • Le nouveau Mercedes-Benz Vito – la star des fourgons de taille intermédiaire

L’ambition comme seul maître mot – aucune autre variante de la nouvelle gamme Mercedes-Benz Vito ne tient autant ses promesses que le nouveau Vito 4×4 et sa volonté, ses capacités et son dévouement. Il s’agit du Vito idéal, quand les choses se corsent et dans les applications commerciales exigeantes : il s’agit d’un véhicule réellement polyvalent, à l’aise sur toutes les surfaces, d’une utilisation classique sur route, aux chantiers et pistes sales, en passant par la conduite sur neige et sur glace. Le Vito 4×4 combine dimensions compactes, dynamique et agilité de conduite exceptionnelles à la traction supérieure, rendue possible par la technologie de transmission intégrale permanente performante et ses systèmes de commande innovants.

Unique : un choix de trois systèmes de propulsion
Mercedes-Benz Vito 4x4

L’ingénierie de la transmission parfaitement adaptée au Vito 4×4

La transmission intégrale à la portée de (presque) tous : chez Mercedes-Benz, cela signifie que nous proposons des solutions sur mesure pour chaque catégorie de véhicules. L’ingénierie de la transmission du Vito 4×4 est dérivée du Vito à propulsion arrière et se caractérise par un certain nombre d’avantages essentiels : transmission intégrale permanente sans retard de réaction, maniement prévisible, intégration dans tous les systèmes d’assistance, réponse extrêmement rapide, pas de tension dans la transmission, efficacité excellente due à la construction compacte, composants légers et économies en termes de consommation.
La combinaison d’un moteur à couple élevé, d’une transmission automatique à convertisseur de couple et d’une répartition électronique de la puissance d’entraînement est d’une grande aide pour la conduite dans des conditions difficiles : le conducteur n’a qu’à conduire – la technologie embarquée dans le Vito 4×4 se charge du reste. Et en cas d’actionnement trop important, par inadvertance, de l’accélérateur dans des conditions de terrain extrêmes, la technologie intervient pour réduire automatiquement le couple d’entraînement.

Pas besoin pour le conducteur de se préoccuper trop non plus des restrictions de hauteur. Contrairement aux modèles précédents, toutes les versions du Vito 4×4 sont disponibles dans la hauteur limite importante de deux mètres. Il est ainsi possible de passer les entrées basses ou de se garer dans les parkings ou les garages couverts classiques.

Compacte, légère, efficace : la transmission de puissance du Vito 4×4

Les acheteurs du nouveau Mercedes-Benz Vito peuvent personnaliser le nouveau fourgon de taille intermédiaire star, en sélectionnant le système de propulsion adapté à leur profil d’utilisation. Le nouveau Vito est le seul fourgon dans son segment à être proposé avec un choix de traction avant, de propulsion arrière et désormais aussi de transmission intégrale.
La demande va inévitablement être forte pour le nouveau Vito 4×4 à traction supérieure : Des secteurs de la construction et des matériaux de construction aux fournisseurs de services et aux hôtels situés dans des zones lointaines ou enneigées – la transmission intégrale est souvent indispensable dans les véhicules utilitaires soumis à rudes exigences. Parallèlement, cependant, la stabilité et le confort de conduite dans des conditions normales d’utilisation sur route figurent toujours en tête des priorités – le nouveau Vito 4×4 n’est peut-être pas un tout-terrain, mais il s’agit d’un véhicule routier dont la traction et les capacités de maniement sont exceptionnelles.
Il s’agit là de qualités que les sociétés apprécieront grandement, qu’elles s’en servent dans les profondeurs des hivers scandinaves, sur des terrains accidentés dans les Alpes ou d’autres chaînes de montagnes, dans les prairies et sur les pistes poussiéreuses des régions de faible altitude ou sur des chantiers.
La transmission intégrale permanente qui équipe le Vito 4×4 combinée à ses systèmes de commande innovants est d’un des systèmes de transmission intégrale les plus efficaces aujourd’hui. Ce développement interne de Mercedes-Benz s’inscrit dans la stratégie de modularité, ce qui signifie qu’il est étroitement lié aux systèmes de traction équivalents des modèles SUV et de voitures arborant l’étoile.

Mercedes-Benz Vito 4x4

Le couple d’entraînement est divisé au moyen d’un différentiel central à l’intérieur de la boîte de transfert et dirigé vers les essieux selon un rapport fixe de 45/55 pour cent. La boîte de transfert comprend un différentiel central planétaire et une paire d’engrenages coniques agissant comme sortie latérale vers l’essieu avant.
La conception compacte, légère et exceptionnellement efficace, avec le moteur installé longitudinalement et la transmission et la boîte de transfert conçues sous la forme d’un monobloc, représentent des avantages évidents pour ce qui est de la charge utile et de la consommation de carburant. Le type de construction compacte utilisée pour la boîte de transfert et la sortie latérale vers l’essieu avant est un exemple : le cardan arrière universel sur l’arbre de transmission vers l’essieu avant a été intégré dans l’engrenage de prise de force de la boîte de transfert, ce qui réduit considérablement la quantité d’espace latéral nécessaire pour la transmission. La transmission et la boîte de transfert partagent le même circuit d’huile.

La répartition de la puissance d’entraînement fixe entre les roues avant et arrière est une mesure d’efficacité importante, dans la mesure où elle entraîne des niveaux de couple inférieurs et où elle réduit la tension sur les assemblages. Les dimensions des composants ont, par conséquent, pu être optimisés, ce qui a permis des économies en carburant et une réduction du poids supplémentaires. Conséquence de ces mesures combinées : seulement 50 kg supplémentaires pour le Vito 4×4.

La conception intégrale compacte de la sortie mono-étagée et son engrenage hélicoïdal contribuent encore plus à assurer des caractéristiques impressionnantes en termes de bruit et de vibration. Le nouveau Vito 4×4 est clairement supérieur à son prédécesseur, à ces deux égards. Le faible niveau sonore dans l’habitacle, par exemple, est désormais comparable à celui d’un Vito à propulsion arrière. Un autre avantage est le haut niveau d’efficacité qui implique de plus faibles consommation de carburant et émissions de CO2.
Il convient également de mentionner le différentiel avant sur le Vito 4×4 : il s’agit d’un engrenage différentiel à un rapport à roulements à frottement réduit, huile à faible viscosité et boîte de vitesses, conçus pour optimiser l’efficacité.

Le système de traction électronique (ETS) réalise le travail de trois différentiels de blocage

La répartition de la puissance d’entraînement dans le Vito 4×4 est fondée sur le célèbre système de traction électronique 4ETS, combiné aux systèmes de commande de prise en main dynamique, ESP et ASR. Sur surfaces bien adhérentes, le 4ETS répartit la puissance selon un rapport de 45/55 pour cent entre les essieux avant et arrière.
À la moindre perte d’adhérence de l’une ou de plusieurs des roues, le système 4ETS enclenche le frein individuellement sur chacune et dirige la puissance d’entraînement sur les roues qui adhèrent bien. Cela se fait à la vitesse de l’éclair, en quelques millisecondes. Le freinage des roues n’est pas complet, cependant, dans la mesure où un certain degré de patinage est nécessaire pour s’extraire d’un terrain extrême ou de la neige. Le 4ETS est capable de reconnaître la surface en fonction du patinage des roues et ajuste alors automatiquement ses caractéristiques de commande en conséquence, grâce à la conception de son système adaptatif. Les modes de conduite spéciaux ne sont donc plus nécessaires.
Les mesures correctives sont quasiment imperceptibles pour le conducteur. Un symbole d’avertissement jaune clignote dans le groupe d’instruments si le véhicule se rapproche de ses limites ; il s’agit là d’un signal clair pour avertir le conducteur d’adapter son style de conduite à l’état de la route.

Les caractéristiques de commande 4ETS en détail

En cas de patinage de l’une des roues de l’essieu arrière, elle est freinée et la puissance est transférée sur l’autre roue arrière, en fonction du couple de freinage appliqué. Cela correspond à la fonction effectuée par un dispositif de blocage du différentiel d’essieu arrière. Le même principe est appliqué pour les roues de l’essieu avant. Le système 4ETS réalise donc le travail d’un dispositif de blocage du différentiel d’essieu avant, qui équipe généralement les véhicules tout-terrain spécialisés. Si les deux roues du même essieu commencent à patiner, elles sont freinées et la boîte de transfert agit comme un différentiel central verrouillé en équilibrant les différences de vitesses des roues, entre les deux essieux.
Le 4ETS garantit, en tous moments, un juste équilibre entre volonté de traction la plus importante possible et sécurité maximale de conduite. À vitesse réduite, par exemple, les freins peuvent être appliqués sur toutes les roues, ce qui permet au 4ETS de simuler l’effet de trois différentiels de blocage et de garantir

une traction maximale. À vitesse basse,

la logique de commande est conçue pour donner la priorité à la traction. Au-dessus de ce seuil, d’autre part, le 4ETS accorde la priorité à la stabilité de maniement quand il intervient.
Une traction, une stabilité et une dynamique de conduite remarquables

Les différentiels de blocage classiques inter-pont et inter-train sont donc inutiles sur le Vito 4×4. Cela permet de réduire le poids et d’économiser du travail, tout en améliorant la sécurité de maniement et le confort de conduite. La répartition du couple redéfinie entre les roues avant et arrière de 45/55 pour cent (au préalable : 33/67 pour cent) se traduit par une traction, un maniement et une dynamique de conduite encore meilleurs. La répartition modifiée de la puissance d’entraînement profite également au Vito 4×4 quand il est conduit à faible charge ou à vide, ce qui signifie qu’il n’y a que peu de poids sur l’essieu arrière.
La stratégie de commande du 4ETS est d’obtenir la meilleure accélération possible tout en limitant au minimum le patinage des roues, et donc en maximisant la stabilité de conduite. Cette stratégie permet de s’extraire en toute sécurité des conditions les plus extrêmes, par exemple, quand le véhicule est en pente, avec les roues d’un côté sur de la glace et que les deux roues d’un même essieu ne parviennent pas à s’agripper.
En tant que partie du système de commande de maniement dynamique ESP, cependant, le 4ETS n’offre pas seulement la meilleure traction possible en accélération, il garantit également le contraire – une décélération optimale lors du freinage. Lors d’un freinage appuyé à pleine puissance sur une surface meuble, par exemple, l’ESP détecte le patinage optimal requis et permet le verrouillage des roues pendant de très courtes phases, malgré l’intervention du système de freinage antiblocage (ABS). Sur les surfaces meubles, cela permet de former une légère accumulation de matière devant les roues, ce qui accentue l’effet de freinage et raccourcit, de surcroît, la distance d’arrêt.

Embrayage multi-disques avec effet de blocage entre les essieux

Le différentiel central du Vito 4×4 est équipé d’un embrayage multi-disques. Cela permet de réaliser un couple de blocage de base d’environ 50 Nm entre les essieux avant et arrière. On utilise un ressort à rondelle pour pré-contraindre l’ensemble de disques en permanence. Si les roues de l’un des deux essieux patinent, le couple de friction est transmis de l’essieu qui tourne le plus vite à celui qui tourne le moins vite, par le mouvement relatif des disques. Le déplacement de couple flexible entre l’essieu avant et l’essieu arrière varie entre 30/70 pour cent et 70/30 pour cent et améliore la traction et la stabilité de conduite.
La traction et l’effet de stabilisation sont particulièrement sensibles sur les surfaces glissantes à faible coefficient de friction entre les pneus et le sol dessous, dans la mesure où l’embrayage multi-disques produit un effet de blocage mécanique modéré sur la transmission. L’embrayage multi-disques a, pour effet supplémentaire, de rendre le système de commande de la traction plus réactif et d’atténuer les altérations brusques de charge.

La transmission intégrale entièrement intégrée dans l’ESP ADAPTATIF

La sécurité est intégrée, de série, dans chaque Mercedes-Benz. Pour le Vito 4×4 et ses systèmes d’assistance, cela signifie que la transmission intégrale et le système de traction 4ETS sont entièrement intégrés dans l’ESP ADAPTATIF, de série.
Ce système de commande de la dynamique de conduite comprend le système de freinage antiblocage (ABS), le contrôle antipatinage à l’accélération (ASR), la répartition électronique de la force de freinage (EBD), l’assistance de freinage hydraulique (BAS), l’assistance au démarrage en côte, la détection de charge et de centre de gravité (LAC), l’antiroulis et l’intervention en cas de roulis (ROM/TMI) comme dispositif de protection antiroulis, la commande de sousvirage avancée (EUC), l’essuyage automatique des disques de frein en conditions humides et la préparation anticipée des plaquettes de frein dans les situations de conduite critiques (Electronic Brake Prefill). Si l’acheteur commande le nouveau Vito 4×4 avec un attelage, le système de stabilisation du remorquage (TSA, Trailer Stability Assist) est également fourni. Toutes ces fonctions sont également efficaces en conduite tout-terrain.
Les nouveaux systèmes d’assistance ATTENTION ASSIST et Crosswind Assist (stabilisation en cas de vent latéral) sont installés de série sur le Vito 4×4, à l’instar de tous les autres modèles de Vito deux roues motrices. Il est de même disponible, en option, avec les systèmes Active Parking Assist (aide au stationnement active), COLLISION PREVENTION ASSIST (dispositif de prévention des collisions), Blind Spot Assist (avertisseur d’angle mort), Lane Keeping Assist (avertisseur de franchissement de ligne) et le Intelligent Light System (système d’éclairage intelligent), une fonctionnalité unique dans ce segment.

Un contrôle antipatinage à l’accélération qui réfléchit tout seul

Le contrôle antipatinage à l’accélération ASR s’adapte aussi en continu aux conditions de conduite en évolution. Dans les endroits dans lesquels la surface de la route est glissante, par exemple, il diminue les seuils de réglage du couple moteur pour garantir la meilleure stabilité possible. Inversement, lors des virages sur route sèche, le système diminue les seuils de commande des impulsions de freinage. On obtient ainsi un bon équilibre entre traction et stabilité de conduite dans toutes les situations de conduite.

Les seuils de commande de l’ESP peuvent être modifiés dans certaines conditions de conduite

Selon la situation de conduite, il peut être recommandé de modifier la commande de maniement dynamique de l’ESP, et notamment le contrôle antipatinage à l’accélération ASR en appuyant sur un bouton. Cela relève momentanément les seuils de contrôle de sorte à renforcer la traction en augmentant le patinage des roues, ce qui est, par exemple, bénéfique avec des chaînes ou lorsque le véhicule parcourt une route gravillonnée.
Différentes logiques de commande sont prévues pour cette situation particulière : l’actionnement du bouton ne désactive jamais complètement l’ESP, mais il modifie plutôt les seuils en fonction de la vitesse du véhicule. Jusqu’à des vitesses de 40 km/h, la priorité est accordée à la maximisation de la traction, par exemple, pour négocier un passage raide enneigé. Entre 40 et 80 km/h, on accorde autant d’importance à la traction qu’à la stabilité de conduite Et, à une vitesse supérieure à 80 km/h, la stabilité de conduite prévaut sur la traction optimale pour des motifs de sécurité. Les altérations des caractéristiques de commande se font en toute fluidité, sans que le conducteur ne le remarque.
Quelles que soient les conditions de conduite, l’ESP est toujours totalement réactivé automatiquement dans les situations critiques.

Limiteur de vitesse en pente : vitesse constante dans les descentes

Le Vito 4×4 est équipé du limiteur de vitesse en pente (DSR), de série. Seule fonctionnalité de cette nature dans ce segment de véhicule, le DSR est conçu pour garantir le non-dépassement d’une vitesse maximale présélectionnée dans les descentes. Cela est possible grâce à l’interaction entre le moteur, la transmission et un actionnement ciblé des freins. Le DSR est activé depuis un bouton situé dans l’habitacle. La vitesse est ensuite contrôlée soit au moyen du frein et de l’accélérateur, soit à l’aide de la commande du régulateur de vitesse.
Le conducteur peut régler la vitesse réglée du DSR dans une gamme entre 4 et 18 km/h. Il est possible de rester en dessous ou de dépasser la vitesse présélectionnée à n’importe quel moment, selon que l’on freine ou que l’on accélère. Quand le conducteur accélère à plus de 18 km/h, le DSR n’est plus actif. Si le conducteur ralentit alors à nouveau en dessous de 18 km/h, le DSR freine à nouveau le véhicule à la vitesse réglée. Quand la vitesse dépasse 45 km/h, le système DSR se met automatiquement hors tension.

Un châssis spécialement adapté au Vito 4×4

Le Vito 4×4 est équipé, de série, de roues 17 pouces et de pneus 225/55 R 17 C. Du fait de ces roues plus larges, les freins avant sont de taille plus grande que sur le châssis du Vito 4×2. La suspension et les amortisseurs ont été adaptés, individuellement, pour le Vito 4×4.
Le Vito 4×4 bénéficie d’une direction assistée électromécanique qui a été lancée sur cette nouvelle génération de modèles, notamment pour la conduite tout-terrain. L’assistance sensible à la vitesse avec une très légère action lors des manœuvres et des déplacements à faible vitesse est d’une grande aide pour le conducteur en terrain accidenté.
Malgré la transmission intégrale particulièrement avancée du Vito 4×4, il est cependant impossible de modifier les lois de la physique. Les conducteurs doivent donc toujours adapter leur style de conduite aux conditions extérieures. Et cela concerne la conduite hors route sur pistes poussiéreuses, tout comme sur chantier, ou encore dans des conditions hivernales. C’est la raison pour laquelle les pneus d’hiver sont également indispensables sur le Vito 4×4 pendant la saison hivernale. Les chaînes à neige améliorent encore la traction dans les conditions extrêmes. Il ne faut alors les utiliser que sur les roues arrière du Vito 4×4.

Un moteur puissant pour des performances exceptionnelles

Mercedes-Benz Vito 4x4

Le nouveau Vito 4×4 modèle 119 BlueTec sera, pour commencer, disponible exclusivement avec le moteur le plus puissant du portefeuille Vito : l’OM 651 avec une cylindrée de 2,5 litres, une puissance de 140 kW (190 ch.) et un couple de 440 Nm.
Le moteur quatre cylindres est à course longue, pour une importante puissance de traction. Son double arbre à cames en tête actionne un total de 16 soupapes d’admission et d’échappement et est actionné par une combinaison de roues dentées et une chaîne courte. La technologie d’injection à rampe commune (Common Rail) fonctionne avec une pression d’injection de 1 800 bar maxi. Le moteur est suralimenté par un système turbocompresseur sur échappement à deux étapes.
La technologie BlueTec signifie que le moteur est déjà conforme à la norme Euro VI sur les émissions. Mercedes-Benz utilise, de surcroît, la technologie SCR avec l’injection d’AdBlue dans les gaz d’échappement pour le contrôle des émissions.
Le moteur Diesel le plus puissant à être intégré dans un fourgon de taille intermédiaire garantit des performances exceptionnelles et une force de traction maximale, même dans des conditions difficiles. D’autres variantes de sortie conçues pour les applications moins exigeantes en termes de puissance sont prévues.

Convertisseur de couple sept vitesses automatique : souple et agile

La puissance est toujours transmise par la transmission automatique 7G-TRONIC PLUS, avec convertisseur de couple, dans le nouveau Vito 4×4. La transmission automatique présente un avantage considérable, notamment pour les véhicules à transmission intégrale, dans la mesure où, contrairement aux autres systèmes, elle permet une conduite extrêmement sensible et empêche la surcharge de l’embrayage dans le Vito 4×4.
Les sept rapports de la transmission automatique sont la base d’une large plage de rapports avec une force de traction élevée à faibles vitesses et un bas régime à hautes vitesses. La transmission automatique est combinée à une fonction ECO start/stop particulièrement réactive. Un faible patinage avec le mécanisme de verrouillage crée une connexion directe au niveau de la pédale d’accélérateur et donc une agilité extrême. Parallèlement, la consommation de carburant diminue. Les points de débrayage sont réglés avec précision, en fonction des caractéristiques du moteur. L’amortisseur de torsion garantit un fonctionnement confortable, même à très bas régime, et assure le contrôle du patinage du verrouillage du convertisseur de couple à faible charge.

Des performances de pointe pour un fourgon de taille intermédiaire

Étant donné l’efficacité élevée et le faible poids de la technologie de transmission intégrale embarquée dans le Vito 4×4, ses excellents chiffres de performance ne diffèrent que légèrement de ceux du modèle à propulsion arrière. Le Vito 4×4 peut accélérer, de zéro à 100 km/h en seulement 9,5 s, par ex. (propulsion arrière : 9,0 s). Sa vitesse maximale est de 199 km/h (206 km/h).
La puissance de traction du Vito 4×4 n’est pas moins impressionnante que ses chiffres de performance : sa capacité de remorquage est de 2 000 kg, augmentable, en option, à 2 500 kg. Le poids brut autorisé maximal du Vito 4×4 est de 5 500 kg, ce qui est remarquable.

Faibles consommation de carburant et émissions de CO2

La technologie de transmission intégrale supplémentaire sur le Vito 4×4 est également axée sur une efficacité maximale. Cela se reflète dans la consommation de carburant (cycle combiné NEDC) de seulement 6,4 l/100 km. Le Vito 4×4 en version fourgon ne consomme, par conséquent, que 0,6 l/100 km de plus que son équivalent à propulsion arrière, équipé du même moteur. Et si on le compare au modèle précédent de moteur comparable, la consommation de carburant a en fait diminué de 2,4 l/100 km, soit de 27 pour cent.
La réduction de la consommation de carburant s’accompagne d’une diminution considérable des émissions. Avec seulement 169 g/km de CO2 au kilomètre, le Vito 4×4 atteint un score exceptionnellement bas si on le compare à ses concurrents. Il s’agit là d’un point particulièrement important dans la mesure où le Vito 4×4 est aussi souvent déployé dans des zones sensibles sur le plan environnemental.

Tests intensifs : chaleur, altitude, froid

Bien que le nouveau Vito ait déjà fait ses preuves dans la pratique et que les composants de sa transmission intégrale aient déjà démontré pleinement leurs capacités dans les SUV et les voitures arborant l’étoile Mercedes : le nouveau Vito 4×4 a derrière lui des centaines de milliers de kilomètres de tests intensifs dans les conditions les plus rudes. Les ingénieurs d’essais résument le programme de test par les termes altitude, chaleur et froid. Le Vito 4×4 a dû faire ses preuves aussi bien dans les essais dans l’extrême chaleur de la Sierra Nevada en Espagne que dans le froid glaçant des hivers suédois et finlandais au cercle polaire. Le système de transmission intégrale a, de surcroît, fait l’objet de cycles d’essais spécifiques.

Pour une traction optimale : la transmission intégrale pour le Vito

Le nouveau Vito 4×4 peut être commandé dans une multitude de variantes. Il est disponible en version fourgon, Mixto, Tourer BASE, Tourer PRO et Tourer SELECT, chacun étant disponible dans les variantes de carrosserie compacte, longue et extra longue. Le Vito 4×4 est, de plus, disponible dans un choix de deux classes de poids, avec des PTAC de 2,8 t et 3,05 t. Le surplus de prix du modèle à transmission intégrale est de 3 300 euros (hors TVA).
Le nouveau Mercedes-Benz Vito – la star des fourgons de taille intermédiaire
Avec ses forces externes tangibles, ses valeurs intrinsèques exceptionnelles, ses avantages maximaux et ses faibles coûts, le nouveau Mercedes-Benz Vito est le professionnel réel et polyvalent des fourgons de taille intermédiaire, avec un PTAC compris entre 2,5 et 3,2 tonnes. Bien qu’il ait une capacité de charge record, son prix d’achat et ses coûts de fonctionnement sont exceptionnellement bas.

Un pour tous : l’étonnant nouveau Vito polyvalent

Mercedes-Benz Vito 4x4

Des artisans aux commerçants de détail, prestataires de services, services de navette et de taxis – le nouveau Vito est véritablement le véhicule pour tous. Le modèle Vito Panel Van est le seul de sa catégorie disponible dans trois longueurs et avec trois transmissions. Avec une charge utile de 1 369 kg maxi., il s’agit du géant de la charge utile dans sa catégorie. Le Vito Mixto, quant à lui, avec sa cabine double, combine les avantages d’un fourgon à ceux d’un minibus. Avec le nouveau Vito Tourer, Mercedes-Benz ouvre un chapitre entièrement nouveau dans le transport de passagers. Trois versions sont disponibles : le fonctionnel et robuste Vito Tourer BASE fonctionnel et robuste, le polyvalent Vito Tourer PRO et le prestigieux Vito Tourer SELECT. En vertu de cette gamme complète de modèles, le Tourer peut être adapté à tous les types de transport de passagers.

Design : une synthèse de forme et de fonction

Le nouveau Vito semble unique et digne de confiance. Pour le nouveau Vito, toutefois, le design n’est pas une fin en soi. Avec une valeur Cd de 0,32, sa traînée aérodynamique est très basse. Cela permet de réduire la consommation de carburant et d’améliorer les performances. Dès le premier coup d’œil, la carrosserie du nouveau Vito diffuse un sentiment de qualité, du fait de certains aspects, par exemple, tels que ses joints réguliers et étroits.

Intérieur : prenez place et mettez-vous à l’aise

Le conducteur et le passager sont confortablement assis dans le nouveau Vito et ont plus de place qu’avant.
Le cockpit a été complètement remanié et son design ergonomique est exemplaire. De forme fondamentale symétrique, sa structure est claire et désencombrée pour une sécurité d’utilisation maximale. Le cockpit a une allure exceptionnelle de qualité pour cette classe de véhicules.
Pendant le développement du cockpit, on a accordé beaucoup d’attention au concept de rangement. En effet, pour de nombreux conducteurs, le Vito est aussi bien leur bureau que leur espace de vie.

Pour la première fois dans ce segment : traction avant, propulsion arrière et transmission intégrale

« Un pour tous » est la devise qui s’applique particulièrement au système de transmission du nouveau Vito. Il s’agit également du premier véhicule de sa catégorie à être disponible avec une sélection de traction avant, propulsion arrière et transmission intégrale.
La corrélation est claire : le nouveau système de traction avant de cette gamme est très léger. À vide ou légèrement chargé, la traction avant assure une meilleure traction. Et, cerise sur le gâteau, son prix d’achat est très attractif. La propulsion arrière éprouvée est la solution appropriée pour toutes les applications impliquant le transport de lourdes charges, le remorquage de charges lourdes et les niveaux exceptionnellement élevés de dynamique de conduite.
La transmission intégrale est nécessaire quand on recherche une traction élevée, et ce, dans des conditions extrêmes ou pour le tout-terrain. Étant donné le nouveau design intégral de la transmission toutes roues motrices, la hauteur du Vito 4×4 est identique sur tous les modèles, à traction avant ou propulsion arrière.

Deux moteurs turbodiesel proposent un total de cinq puissances de sortie nominales

Le nouveau Vito à traction avant et moteur à montage transversal est construit pour le profil suivant : principalement pour un véhicule sans remorque à sa capacité de charge maximale, avec un PTAC faible à moyen, la priorité étant de garder les coûts les plus bas possibles. Le moteur quatre cylindres compact, de 1,6 litre de cylindrée est disponible en deux puissances de sortie nominales : le Vito 109 CDI 65 kW (88 ch.) et le Vito 111 CDI 84 kW (114 ch.).
Si l’on recherche des performances élevées, que l’on a besoin de transporter de lourdes charges et que l’on recherche un PTAC élevé ou que l’on a des besoins de remorquage exigeants, il faudra se tourner vers le nouveau Vito à propulsion arrière et moteur quatre cylindres, de 2,15 litres de cylindrée. Il est disponible dans trois puissances de sortie nominales : le Vito 114 CDI 100 kW (136 ch.), le Vito 116 CDI 120 kW (163 ch.) et le Vito 119 BlueTec 140 kW (190 ch.). Premier moteur Euro VI de sa catégorie, le Vito 119 BlueTec occupe une place particulière.
Avec la propulsion arrière, la transmission manuelle six rapports gère la transmission de puissance, de série. La transmission automatique 7G-TRONIC PLUS avec convertisseur de couple est proposée en option pour le Vito 114 CDI et le Vito 116 CDI et de série sur le Vito 119 BlueTec, ainsi que sur le Vito 4×4 à transmission intégrale. Pour les fourgons, il s’agit de la seule transmission automatique au monde avec convertisseur de couple et sept rapports.

Faibles coûts : systématiquement configuré pour l’efficacité

De la transmission et de l’essieu arrière à frottement réduit à la direction électromécanique et aux unités auxiliaires – les ingénieurs ont conçu le nouveau Vito pour qu’il se distingue par une efficacité maximale en termes de rendement énergétique. En moyenne, la consommation de Diesel (cycle combiné NEDC) est environ 20 pour cent inférieure à la version précédente.
Le Vito pack BlueEfficiency est exceptionnellement économique en termes de consommation de carburant. Ce pack est disponible pour le nouveau Vito avec propulsion arrière et est de série sur tous les Vito Tourer avec transmission automatique, immatriculation comme voiture particulière et avec le moteur le plus puissant. La consommation certifiée de 5,7 l/100 km pour le Vito 116 CDI BlueEfficiency, avec immatriculation comme véhicule utilitaire, est inégalée dans cette catégorie de véhicules.
Quelle que soit la variante de moteur, chaque nouveau Vito bénéficie d’intervalles d’entretien longs de 40 000 km ou de deux ans.

Suspension optimisée avec nouvelle direction électromécanique

Le niveau de qualité déjà reconnu de la suspension a encore été amélioré. Le point de départ est la direction avec assistance électromécanique et changements de cinématique. Elle s’étend jusqu’à l’essieu arrière à bras tiré au moyen de ressorts hélicoïdaux et d’un nouveau réglage des ressorts et des amortisseurs.
Le Vito Panel Van et le Mixto sont conçus pour les charges élevées. Une suspension confortable est proposée, en option, pour le Mixto et, de série, sur tous les modèles Vito Tourer. Elle se caractérise par des ressorts moins tendus et des amortisseurs plus sensibles.

Haut niveau de sécurité – le Vito, une référence dans sa catégorie de véhicules

Le nouveau Mercedes-Benz Vito définit également de nouvelles normes en termes de sécurité. Cela s’étend naturellement à la direction de précision et aux puissants freins à disques sur toutes les roues (avec système de freinage 16” ou 17”, selon le modèle), ainsi que l’ESP ADAPTATIF, de série.

Jusqu’à huit airbags sur le Vito Tourer et de nouveaux systèmes d’assistance

Le Vito Panel Van est le seul fourgon à proposer des airbags et un rappel de bouclage de ceinture de sécurité, pour le conducteur et le passager avant, de série. Les modèles Vito Tourer PRO et Vito Tourer SELECT sont également proposés avec des airbags rideaux et des airbags latéraux de thorax et bassin, à l’avant. Il est possible, pour la première fois, d’avoir des airbags rideaux à l’arrière sur le Vito Tourer. Avec jusqu’à huit airbags au total, le Tourer est la nouvelle référence si on le compare à ses concurrents.
Le système ATTENTION ASSIST fait partie des équipements de série du nouveau Vito. En s’appuyant sur différents paramètres, il tire des conclusions de l’état de fatigue du conducteur. Unique dans cette catégorie, le système Crosswind Assist (stabilisation en cas de vent latéral) est proposé de série. Le système Crosswind Assist élimine pratiquement les effets des rafales de vent sur le véhicule. Le dispositif de surveillance de la pression des pneus est un autre équipement de série.
Le nouveau Vito peut être équipé de systèmes d’assistance supplémentaires, pour s’adapter à toutes les exigences. Le système Active Parking Assist (aide au stationnement) est nouveau et unique sur des fourgons. Le système COLLISION PREVENTION ASSIST est une autre caractéristique unique de ce segment. Le système Blind Spot Assist (avertisseur d’angle mort) émet un avertissement si d’autres véhicules se trouvent dans l’angle mort lors du changement de voie, le système Lane Keeping Assist (avertisseur de franchissement de ligne) en fait de même si le véhicule dévie de sa voie.

Plus de lumière pour une meilleure visibilité : Intelligent Light System (ILS)

L’Intelligent Light System (ILS, système d’éclairage intelligent) en option propose, sur le nouveau Vito, une alternative aux phares halogènes de série. Unique pour les fourgons, cette technologie se compose d’indicateurs à DEL, de feux de jour à DEL et de feux de croisement à DEL et un faisceau principal avec fonction d’éclairage de virage. Selon la vitesse sur route, les feux s’adaptent aux exigences de la conduite sur autoroute ou route de campagne, en faisant varier la répartition de la lumière.

Deux empattements, trois longueurs, jusqu’à quatre variantes de poids

Les trois longueurs ont été augmentées de 140 mm par rapport au Vito précédent. Cela est principalement dû à une partie avant allongée pour contribuer à la protection des piétons. Les longueurs de véhicule obtenues sont donc de 4 895 mm, 5 140 mm et 5 370 mm. Selon le modèle, la hauteur du véhicule est de 1 910 mm maximum. Par conséquent, toutes les variantes sont significativement inférieures aux deux mètres et peuvent donc rentrer sans problème dans les parkings souterrains et les stations de lavage automatique.
On trouve au cœur de la gamme de produits des PTAC de 2,8 t et 3,05 t. Ils sont complétés d’une variante réduite de 2,5 t de PTAC et d’une variante augmentée de 3,2 t. Grâce à la nouvelle traction avant associée à un moteur Diesel compact, le poids à vide du Vito Panel Van de la version de longueur intermédiaire avec équipement standard est de seulement 1 761 kg. Par conséquent, le Vito de 3,05 t de PTAC offre une impressionnante charge utile de 1 289 kg. Le géant de la charge utile dans sa catégorie est le Vito avec propulsion arrière, un poids brut autorisé de 3,2 t et une charge utile de 1 369 kg.

Back to top

Essai / Demande D’offre

* Obligatoire


Mercedes / AMG
smart
US Cars
Bentley
Volvo
Hyundai
Opel
NISSAN