Bentley Continental GT3

    Bentley Continental GT3

    La Continental GT3 dispose d’un V8 biturbo de 4 litres de 600 chevaux dans sa configuration compétition non bridée. La puissance est transmise uniquement aux roues arrières (alors que la version de série profite d’une traction intégrale), via un arbre en fibres de carbone, par le biais d’une boîte de vitesses séquentielle Xtrac à 6 rapports dotée d’un différentiel à glissement limité. L’architecture « transaxle » retenue optimise la distribution du poids qui perd en route environs 1.000 kg par rapport à la version de série et s’affiche donc sous la barre des 1.300 kg en ordre de bataille. La commande des vitesses est complétée par un système pneumatique piloté via des palettes au volant.

    Pour tenir sur le goudron, les ingénieurs Anglais ont placé à l’avant comme à l’arrière, un système de suspension à doubles triangles avec amortisseurs de course réglables à quatre voies remplace les ressorts pneumatiques standard montés sur la version route. La direction bénéficie d’une assistance hydraulique et le freinage est confié à des disques ventilés en fer combinés à des étriers à six pistons à l’avant et quatre pistons à l’arrière.

    La carrosserie a fait l’objet d’importantes mesures aérodynamiques afin de maximiser la déportance en combinaison avec une résistance à l’air optimisée. L’aile en fibres de carbone montée en position haute génère à l’arrière de la déportance, source de stabilité, tandis qu’à l’avant, un « splitter » également en fibres de carbone veille à l’équilibre aérodynamique. Le capot, les pare-chocs, les ailes et les bas de caisse ont été modifiés en vue d’optimiser le coefficient de pénétration dans l’air, ainsi que le refroidissement du moteur.

    Pour sa première saison en Blancpain Endurance Series, la Continental GT3, engagée par Bentley Motorsport et emmenée par l’équipage Smith-Meyrick-Kane, débute très fort, puisqu’elle a remporté la seconde course du championnat, qui se tenait sur les terres du constructeur, à Silverstone jeudi 25 mai 2014.

    En plus de permettre à l’équipe de figurer à la deuxième place du classement général, cette victoire est très symbolique pour Bentley puisque la course des 3 heures de Silverstone est la première disputée par la marque au Royaume-Uni depuis le 23 août 1930. En effet, c’est à cette date qu’une Bentley Blower fut engagée sur le circuit d’Ards, près de Belfast, pour l’épreuve britannique du championnat du monde des voitures de sport. Une course que l’anglaise finit à la onzième place.

    Back to top

    Essai / Demande D’offre

    * Obligatoire


    Mercedes / AMG
    smart
    US Cars
    Bentley
    Volvo
    Hyundai
    Opel
    NISSAN