Concours d’attelage de Signy.

    Le Groupe André Chevalley était partenaire du concours d’attelage qui s’est tenu les 26, 27 et 28 juin au Parc chevalin de Signy.

    Epreuves de dressage, de marathon et de maniabilité étaient au rendez-vous.

    Concours d’attelage de Signy.

    Il s’agissait d’une première. En effet, Cyril Maret, président de la Société vaudoise d’attelage, s’était lancé le défi  d’organiser ce concours complet en Suisse romande cette année. «Alors qu’ils étaient nombreux il y a vingt ans, il n’existe plus que deux compétitions de ce type en Suisse, car une telle manifestation nécessite beaucoup de moyens et de bénévoles», expliqua celui qui a décroché l’an dernier un troisième rang au championnat suisse. La plupart des compétitions sont ainsi réduites à une journée, sans marathon, alors qu’il faut en faire deux pour être qualifié au championnat suisse d’attelage.

    Le nouveau concours de Signy était donc le bienvenu, d’autant plus qu’il a offert un beau spectacle à tous les passionnés de chevaux. Le vendredi était réservé au dressage. Une épreuve qui fleure bon la tradition puisque les voitures sont typées d’époque, avec falots de chaque côté

    le meneur et le groom, perché à l’arrière pour faire contrepoids, le tout en habits d’époque. Lors de cette épreuve, les chevaux devaient avoir la même couleur de robe et étaient notés par les juges sur la synchronisation de leur allure, leur pas, etc. Le programme était imposé, comprenant par exemple une volte de 20 mètres à droite à guider d’une seule main !

    La voiture du marathon, qui mise à l’honneur le samedi, était en revanche rabaissée, métallique et conçue pour la vitesse. Une épreuve chronométrée, où il a fallu ménager l’attelage, pour tenir les plusieurs kilomètres à parcourir, dont un au pas, avant d’aborder un long parcours de six à huit obstacles. Le dimanche la place était à l’épreuve de maniabilité, les attelages devaient parcourir au plus vite un tracé numéroté de 1 à 20, avec dans le dos, un groom qui n’avait, cette fois, ni le droit de piper un mot ni de bouger.

    Le comité a dû travaillé d’arrache-pied dix mois en amont pour organiser cette magnifique manifestation qui a accueilli pas moins de 140 chevaux et poneys, 70 attelages et un public de près de 1000 personnes par jour.

    Concours d’attelage de Signy.
    Back to top

    Mercedes / AMG
    smart
    US Cars
    Bentley
    Volvo
    Hyundai
    Opel
    NISSAN